Citations presse

  • publiée le

    07/12

    "C'est par la sophistication de sa gestion sous mandat qu'une offre premium creuse la différence par rapport à un multisupport classique", précise Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Laurence Delain (Les Echos Patrimoine)

  • publiée le

    30/11

    "Notre vision est qu'on a désormais une forte chance d'avoir un scénario en L avec un atterrissage durable du rendement des fonds en euros autour de 1,20 à 1,30 %", indique Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money (GVfM).

    Marie-Christine Sonkin (Les Echox Patrimoine)

  • publiée le

    15/11

    "Le fonds en euros de l'assurance-vie, malgré l'érosion de son rendement, reste l'enveloppe d'épargne garantie la mieux rémunérée", assure Cyrille Chartier-Kastler du site Good Value for Money spécialisé sur l'analyse de produits d'assurance.

    Gilles Mandroux (L'Obs)

  • publiée le

    08/11

    "Contraints de trouver du rendement dans un contexte de taux bas, les assureurs ont fait monter le poids des actifs de diversification dans les fonds en euros de 1,5 point en 2017", analyse Cyrille Chartier-Kastler du site Good Value for Money.

    Martine Denoune (Valeurs Actuelles)

  • publiée le

    19/10

    "Pour qu'une unité dans laquelle l'épargnant investit lui permette de préserver son capital, il faut en moyenne qu'elle réalise une performance d'au moins 3 % avant frais", avertit Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Marie Bartnik (Le Figaro magazine)

  • publiée le

    17/10

    "Les rétrocommissions représentent en règle générale entre 30 et 60 % des frais de gestion fixes prelevés par la société de gestion d'actifs", indique Cyrille Cgartier-Kastler, fondateur du site spécialisé Good Value for Money.

    Thomas Le Bars (Capital)

  • publiée le

    09/10

    "Les assureurs-vie usent de plus en plus d'incitations, comme l'absence de frais d'entrée lorsqu'au moins 30 % de l'épargne est placée sur des UC", constate Cyrille Chartier-Kastler, président de Good Value for Money.

    Marie Bartnik (Le Figaro)

  • publiée le

    08/10

    "Face à la difficulté d'investir les flux de collecte sur les fonds en euros immobiliers, les assureurs ont fortement limité les possibilités d'investissement pour leurs clients", souligne Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Carole Molé-Genlis (Gestion de Fortune)

  • publiée le

    27/09

    "Notre recommandation est de privilégier si possible une architecture ouverte susceptible de donner accès aux meilleures expertises et convictions de marché", note Cyrille Chartier-Kastler, fondateur du site Good Value for Money.

    Laurence Delain (Investir)

  • publiée le

    11/09

    "La mesure envisagée de facilitation des transferts dans l'assurance-vie risque de déstabiliser fortement le secteur. Le transfert de contrats investis dans des fonds en euros représente un vrai casse-tête sur le plan technique", souligne Cyrille Char

    Thomas Le Bars (capital.fr)

  • publiée le

    07/09

    "La valeur d'un actif immobilier dépend de l'évolution du marché, mais surtout de son emplacement géographique. D'où de fortes disparités de rendement", indique Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money (GVfM).

    Anne-Lise Defrance (Les Echos Patrimoine)

  • publiée le

    03/09

    "Parmi les personnes ayant intérêt à réduire leur imposition mais pour qui la rente est un frein, certaines pourraient être incitées par la réforme prévue dans la loi Pacte", note Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Aurélie Blondel (LeMonde.fr)

  • publiée le

    01/08

    Selon Good Value for Money, le compartiment en actions représente en moyenne 8,1 % de l'exposition des assureurs-vie et dans une moindre mesure le compartiment immobilier à hauteur de 5,7 % en moyenne.

    Henri Réau (Le Revenu)

  • publiée le

    13/07

    "Aujourd'hui, on retrouve des SCPI dans la quasi-totalité des contrats d'assurance-vie patrimoniaux", explique Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Léo Monégier (L'Agefi Actifs)

  • publiée le

    01/07

    "En cas de forte remontée des taux, les assureurs pourraient céder des obligations peu rentables, et utiliser la réserve de capitalisation pour en acheter de nouvelles rapportant plus", indique C. Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money

    Eric Leroux (Le Particulier)

  • publiée le

    19/05

    "Pour qu'il puisse y avoir transférabilité des contrats dans le cadre de la loi Pacte, il faudrait que chaque contrat puisse emmener sa quote-part d'actifs avec lui", souligne Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    François Monnier (Investir Le Journal des Finances)

  • publiée le

    11/04

    "Il faut qu'une UC Actions progresse d'au moins 3 % par an pour que l'épargnant préserve son capital (brut d'inflation)", souligne Cyrille Chartier-Kastler, fondateur du site GoodValueforMoney.eu

    Géraldine Bruguière-Fontenille (L'Argus de l'Assurance)

  • publiée le

    30/03

    "2018 sera une année de transition, conclut Cyrille Chartier-Kastler. Il faut rester prudent en attendant de savoir à quel rythme les taux vont remonter, même s'il appparaît que la BCE fera le nécessaire pour que cette hausse ne soit pas brutale."

    Marie-Christine Sonkin (Les Echos Patrimoine)

  • publiée le

    28/03

    "La rentabilité moyenne des fonds en euros devrait encore diminuer en 2018 puisque les assureurs détiennent encore des obligations à faible rendement dans leurs portefeuilles", estime Cyrille Chartier-Kastler (Good Value for Money).

    Pauline Janicot (Le Figaro)

  • publiée le

    23/03

    "Au final, le taux moyen des fonds en euros classiques devrait plutôt ressortir aux alentours de 1,6 %. Mais la baisse est effectivement moins forte qu'anticipé", analyse Cyrille Chartier-Kastler, fondateur du site Good Value for Money.

    Thomas Le Bars (Capital)

  • publiée le

    01/03

    "Si le rendement des fonds en euros devrait s'infléchir légèrement en 2018, nous anticipons une remontée des taux servis dès 2019", commente Cyrille Chartier-Kastler, fondateur du site Good Value for Money.

    Viviane Cartairade (L'Obs)

  • publiée le

    23/02

    "Les politiques mises en oeuvre par les compagnies combinées avec des marchés actions performants ont permis de bien tenir le rendement des actifs généraux des fonds en euros en 2017", souligne Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de GVfM.

    Léo Monégier (Agefi Actifs)

  • publiée le

    09/02

    "Nous privilégions l'hypothèse d'une remontée progressive des taux d'intérêt. Le rendement des fonds en euros pourrait atteindre un plancher autour de 1,3 % en 2018", conclut Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Laurence Delain David (Les Echos Patrimoine)

  • publiée le

    07/02

    "Avec la résiliation annuelle en assurance de prêt, les assureurs vont maintenant tarifer sur le capital restant dû plutôt qu'en lissant les primes sur la durée du prêt", souligne Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Aurélie Blondel (Le Monde Argent & Placements)

  • publiée le

    01/02

    "La sécurité sur les fonds en euros se paie désormais sur certains contrats par un rendement du fonds en euros négatif net de frais, de prélèvements sociaux et d'inflation", résume Cyrille Chartier-Kastler, fondateur de Good Value for Money.

    Eric Tréguier (Challenges)

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici, sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site

En savoir plus
Fermer