Article

Le questionnaire de santé

Achevé de rédiger le 28/01/2013

Egalement appelé questionnaire médical, il est beaucoup plus précis et plus long que la simple déclaration de santé. Il contient toute une série de questions auxquelles vous devez répondre par oui ou par non.

Encore une fois, tout dépend des assureurs, mais le nombre de questions peut varier d’une quinzaine à plus d’une trentaine. Et, ici, elles sont beaucoup plus précises : votre poids, votre taille, vos habitudes de vie, est-ce que vous fumez, le détail de vos antécédents médicaux

Si vous cochez certaines cases, notamment relatives à certaines maladies, il vous sera généralement demandé de produire les copies des examens médicaux, des comptes-rendus opératoires ou d’hospitalisation, etc., qui vont avec.

Seront contraints de passer par ce type de sélection médicale, ceux qui ne pouvaient pas répondre favorablement à la déclaration de santé, ainsi que les prospects jeunes (moins de 45 ou 50 ans) mais qui s’assurent pour des montants élevés (à partir de 120.000 ou 150.000 euros, selon les assureurs), ou plus âgés (plus de 50 ans) à partir de capitaux décès moins élevés (90.000 ou 100.000 euros).

Le conseil de GVfM

Chaque fois que vous avez des informations médicales à communiquer à votre assureur, il est recommandé de les envoyer directement à son médecin conseil.

Une enveloppe est toujours prévue à cet effet dans les documents de souscription. Si elle manquait, demandez-la à votre assureur ou demander lui de vous fournir l’adresse de son médecin conseil.

Quand un examen médical est nécessaire avant la souscription, alors tous les résultats doivent automatiquement être adressés au médecin conseil de l’assureur.

Rédigé par Mireille Weinberg

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de services financiers, ainsi qu'à contribuer à l'éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en totalité ou partie, du contenu du site (textes, images, vidéos, extraits sonores…), sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici, sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site

En savoir plus
Fermer