WeSave Patrimoine

Point fort 1

Contrat patrimonial accessible : 300 € de versement initial, 50 € pour des versements libres

Point fort 2

Gestion 100 % en ligne via une plateforme patrimoniale avec possibilité d'agrégation de comptes

Point fort 3

Offre de 10 mandats de gestion graduels s'appuyant sur une gamme de trackers à frais réduits

Achevé de rédigé le 08/03/2018

WeSave Patrimoine est un contrat d’assurance-vie patrimonial s’appuyant sur une plateforme d’épargne 100 % digitale. C’est un contrat particulièrement destiné aux épargnants souhaitant :

déléguer la gestion de leur épargne dans le cadre d’un mandat de gestion,

s’appuyer sur une gamme de trackers (à frais réduits) pour diversifier leur investissement au-delà du fonds en euros du contrat,

bénéficier d’un contrat à frais réduits, avec une absence de frais d’entrée et une gratuité des arbitrages dans le cadre de la gestion libre.

Pour sa première sélection par Good Value for Money en 2017 / 2018, WeSave Patrimoine bénéficie directement d’une Sélection Premium. Les atouts du produit ayant permis cette qualification sont notamment les suivants :

WeSave Patrimoine est un contrat très facilement accessible avec :

un versement minimum à la souscription de 300 € seulement,

la possibilité de mettre en place des versements mensuels programmés dès 20 €,

des versements libres à partir de 20 € seulement,

la possibilité de réaliser des arbitrages (en gestion libre) dès 25 €,

un montant minimum de 20 € uniquement pour un rachat partiel.

Wesave propose une offre de gestion sous mandat (avec 10 graduations possibles) accessible « dès le premier euro », sous réserve du versement initial de 300 €. Le coût de cette gestion est de 0,70 % par an (uniquement pour la part UC).

La gestion sous mandat de WeSave Patrimoine s’appuie exclusivement sur une gamme de trackers (87 fonds), ce qui permet à l’épargnant de bénéficier de supports à frais réduits au regard des pratiques de marché :

Les frais de gestion internes des trackers utilisés dans la gestion sous mandat ne sont que de 0,33 % en moyenne par an (évaluation Good Value for Money).

A titre de comparaison, les unités de compte (UC) figurant dans les contrats patrimoniaux ont souvent des frais de gestion internes (frais fixes et commissions de surperformance relative) situés entre 1,50 % et 2,50 %, voire parfois bien au-delà.

WeSave bénéficie d’un fonds en euros « classique », Suravenir Rendement, dont les taux servis (nets de frais et bruts de prélèvements sociaux) s’inscrivent dans la bonne moyenne des fonds patrimoniaux :

2,30 % en 2016, à comparer à 1,96 % pour la moyenne des fonds en euros patrimoniaux du marché (source : Good Value for Money),

2,90 % en 2015, à comparer à 2,43 % pour le marché (source : GVfM),

3,22 % en 2014, versus 2,70 %.

WeSave Patrimoine est normalement conçu pour une souscription avec mise en place d’un mandat de gestion. Si l’épargnant souhaite revenir à de la gestion libre, c’est possible après la souscription ; celui-ci peut alors s’appuyer sur une gamme de 18 supports patrimoniaux, bénéficier d’une gestion 100 % en ligne et d’une gratuité de ses arbitrages.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur WeSave Patrimoine, vous êtes invité(e) à cliquer sur le bouton de demande de mise en relation qui s’affiche sur la présente page. Vous serez alors recontacté(e) par un conseiller de la plateforme WeSave, sans aucune obligation de souscription de votre part.

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à contribuer à l'éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.