Gaipare Selectissimo

Point fort 1

L'un des meilleurs fonds en euros du marché avec un taux servi de 2,65 % en 2017

Point fort 2

60 % des unités de compte (UC) proposées au contrat ont au minimum 4 Etoiles Morningstar

Point fort 3

Absence de taux d'UC minimum ou de plafond maximum pour les versements sur le fonds en euros

Achevé de rédigé le 05/09/2018

Lancé dans sa première version en 1984, Gaipare Selectissimo est l’un des contrats associatifs historiques et de référence du marché français. A l’instar des autres « vrais » contrats associatifs, Gaipare Selectissimo a connu bon nombre d’évolutions depuis 34 années, en sachant que le principe des contrats associatifs est que les enrichissements apportés au contrat par l’Association bénéficient à tous les adhérents, les nouveaux comme les anciens. Gaipare Selectissimo est devenu aujourd’hui un contrat d’assurance-vie patrimonial, multisupport et multigestionnaire.

Good Value for Money a renouvelé la Sélection Premium de Gaipare Selectissimo pour la 3ème année consécutive en 2018 / 2019 en raison à la fois de la performance récurrente de son fonds en euros et de la qualité du dispositif proposé en termes d’unités de compte :

Avec un taux servi de 2,65 % en 2017 (net de frais et brut de prélèvements sociaux), Gaipare Selectissimo apparaît tout simplement comme la meilleure performance du marché en 2017 :

parmi les fonds en euros classiques,

ouverts à la souscription.

Une prise de recul sur plusieurs années confirme la surperformance du fonds en euros du Gaipare au bénéfice de ses adhérents :

Sur 3 années (2015-2017), les adhérents de Gaipare Selectissimo ont bénéficié d’un taux annuel servi en moyenne supérieur de 0,81 % par rapport à la moyenne des contrats patrimoniaux (source : référentiel de marché Good Value for Money).

Sur 5 années (2013-2017), la surperformance annuelle moyenne est de 0,72 %.

Sur 7 années (2011-2017), on se situe à 0,60 % de mieux.

L’accès au fonds en euros du Gaipare n’est soumis à aucune contrainte de taux minimum d’unités de compte dans les versements ou de plafond d’investissement.

La gamme de 90 supports (UC) proposée par Gaipare Selectissimo est de qualité :

60 % des UC sont notées au minimum 4 Etoiles par Morningstar.

En prenant ses propres critères d’évaluation des supports, Good Value for Money identifie 15 UC « stars », parmi lesquelles :

Centifolia (DNCA Finance),

Magellan (Comgest),

R Valor C (Rothschild & Cie).

Si l’adhérent le souhaite, il peut opter pour tout ou partie de son épargne pour l’une des formules de gestion profilée proposées au contrat :

5 niveaux de graduation sont proposés, de Gaipare 30 (34 % de diversification) à Gaipare 90 (94 % de diversification).

Chacune de ces options est gérée par Allianz Banque.

La facturation de la gestion profilée est limitée à 0,30 % par an pour les unités de compte concernées.

Gaipare Selectissimo est accessible à partir d’un seuil de versement initial de 7 500 € abaissé à 1 500 € en cas de mise en place de versements réguliers par l’adhérent (avec un minimum de 100 € par mois).

Si vous souhaitez en savoir davantage sur Gaipare Selectissimo et/ou si vous envisagez une possible souscription du contrat, vous êtes invité(e) à cliquer sur le bouton de demande de mise en relation qui s’affiche sur la présente. Vous serez alors recontacté(e) par l’Association Gaipare, sans aucune obligation de souscription de votre part. Si vous souhaitez aller plus loin dans votre démarche, vous serez alors mis(e) en relation avec l’un des courtiers ou agents généraux Allianz distributeurs de l’offre.

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à contribuer à l'éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.