Point fort 1

Fonds en euros dans la bonne moyenne du marché et accessible sans contrainte ni limite

Point fort 2

Gamme d'unités de compte (UC) largement composée de trackers avec des frais intrinsèques limités

Point fort 3

Absence de frais d'entrée sur les versements

Achevé de rédigé le 13/06/2018

Concordances 4 est le contrat d’assurance-vie multisupport multigestionnaire proposé par le réseau des conseillers patrimoniaux de Gresham Banque Privée, société d’assurance-vie appartenant désormais au Groupe Apicil.

Dans l’univers des contrats patrimoniaux désormais caractérisé par une complexification croissante des offres, Gresham fait le choix pour Concordances 4 d’un produit qui reste volontairement simple, lisible et relativement appréhensible par tout un chacun.

Les « traits de caractère » de Concordances 4 sont les suivants :

Une absence de frais d’entrée sur les versements, que ce soit sur le versement initial à la souscription, les versements libres à l’initiative de l’épargnant ou les versements programmés.

Une gratuité de la quasi-totalité des arbitrages, l’épargnant bénéficiant de 12 arbitrages gratuits par année civile.

Un libre accès au fonds en euros, sans aucune exigence d’investissement minimum dans des unités de compte ni plafonnement de l’investissement possible.

Un fonds en euros positionnés dans la bonne moyenne du marché, avec respectivement les rendements suivants :

2017 : 2,05 % sur un marché de la gestion de patrimoine évalué à 1,88 % par GVfM,

2016 : 2,02 % sur un marché de la gestion de patrimoine évalué à 1,96 % par GVfM,

2015 : 2,50 % sur un marché de la gestion de patrimoine évalué à 2,43 % par GVfM,

Une gamme d’unités de compte volontairement courte et lisible, composée :

d’environ 20 trackers permettant d’investir sur des marchés (actions essentiellement) tout en étant sûr d’obtenir la performance financière correspondante (à titre d’exemple, le support « Stratégie Indice USA » permet de répliquer l’indice S&P 500 dividendes nets réinvestis),

d’une sélection d’environ 10 supports additionnels permettant à l’épargnant qui le souhaiterait de diversifier davantage son épargne sur des UC ayant à chaque fois un profil spécifique.

L’évolution des caractéristiques de Concordances 4 a permis au produit de monter en Sélection Premium dans le cadre de la Sélection 2018 / 2019 en épargne patrimoniale. Concordances 4 a notamment bénéficié de l’ajout dans sa gamme d’unités de compte :

de 3 supports immobiliers  gérés par Primonial REIM qui est l’un des opérateurs spécialisés dans ce type d’investissement :

la SCI Capimmo, unité de compte investie de manière directe et indirecte dans l’immobilier,

la SCPI Primovie (1,850 Md€ de capitalisation fin 2017) investie dans des entreprises qui exercent leur activité essentiellement dans les secteurs de la santé et de l’éducation,

la SCPI Primopierre (2,175 Md€ de capitalisation fin 2017) investie principalement dans des immeubles de bureaux,

du support Quadrige Rendement géré par Inocap Gestion, principalement investi dans des actions d’ETI françaises familiales.

Si vous souhaitez en savoir davantage sur Concordances 4 et/ou que vous envisagez une possible souscription, vous êtes invité(e) à cliquer sur le bouton de demande de mise en relation qui s’affiche sur la présente, sans aucune obligation de contractualisation par vos soins. Vous serez alors recontacté(e) par Gresham qui répondra dans un premier temps à vos questions et vous proposera un entretien avec l’un de ses conseillers patrimoniaux.

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à contribuer à l'éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.