Article

L'Euro Croissance, nouvelle forme de fonds en euros

Achevé de rédiger le 30/12/2015

L’Euro Croissance (également désigné « Eurocroissance ») est une nouvelle forme de fonds en euros susceptible d’être proposée par des assureurs-vie dans leurs contrats d’épargne.

A la différence des fonds en euros « classiques » qui garantissent au jour le jour à l’épargnant la sécurité du capital investi, les fonds Euro Croissance n’apportent qu’une garantie (de tout ou partie) du capital investi à une échéance déterminée connue d’avance (par exemple : à l’issue de 10 ans, 20 ans ou 30 ans) ; il n’y a donc plus de garantie « au jour le jour ».

Avec un fonds en euros classique, l’épargnant qui a investi 100 € (nets de frais d’entrée) aujourd’hui, sait qu’il aura toujours 100 € demain (et chacun des jours suivants), sous réserve toutefois du prélèvement de frais de gestion par l’assureur. Chaque année, l’épargnant touchera une participation aux bénéfices qui majorera alors (et de manière définitivement acquise) son épargne. On parle d’effet « cliquet ».

Avec un fonds Euro Croissance, l’épargnant qui a investi 100 € (nets de frais d’entrée) aujourd’hui aura une garantie de 80 % (par exemple) ou 100 % de cette somme à une échéance (par exemple de 10, 20 ou 30 ans). Entre temps, son épargne reste rachetable, mais celle-ci peut fluctuer à la hausse comme à la baisse.

L’intérêt des fonds Euro Croissance est de permettre aux assureurs de prendre davantage de risques dans leur allocation d’actifs. Normalement, l’épargnant devrait en tirer un rendement accru à l’échéance de son fonds.

Rédigé par Cyrille Chartier-Kastler

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de services financiers, ainsi qu'à contribuer à l'éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en totalité ou partie, du contenu du site (textes, images, vidéos, extraits sonores…), sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour disposer de services et offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus, cliquez ici, sachant que vous pouvez modifier vos préférences à tout moment sur notre site

En savoir plus
Fermer