Article News assurance

Article

Analyse par Good Value for Money de la Tontine PU (Le Conservateur)

Achevé de rédiger le 09/01/2019

Créé en 1844, Le Conservateur est l’unique groupe mutualiste d’assurance existant depuis cette date sur le marché français, n’ayant fait l’objet d’aucune absorption ou mouvement de rapprochement depuis.

Si Good Value for Money devait donner une image pour symboliser à la fois Le Conservateur et la tontine, ce serait probablement une expression du type

« Une gestion de l’épargne dans le temps et à l’épreuve du temps ».

La tontine à prime unique (PU) fonctionne selon un schéma associatif :

Les adhérents de la tontine « se réunissent » pour investir chacun selon son souhait et sa capacité financière une somme d’argent (minimum 1 000 €) à une échéance commune (avec un minimum de 10 années et un maximum de 25 années).

Les sommes ainsi placées dans la tontine sont investies par les gérants financiers du Conservateur :

sans aucune garantie du capital constitué à l’échéance de la tontine (ce que Good Value for Money considère comme étant en fait un atout en termes de capacité à délivrer de la performance financière),

avec une totale liberté d’investissement financier par les gérants selon leur vision de la situation des marchés financiers et de celle des différentes classes d’actifs,

en prenant en compte l’échéance de dénouement contractuel de la tontine, ce qui signifie une sécurisation progressive des placements et leur totale liquidité in fine.

En cas de décès de l’un des adhérents avant la date d’échéance de la tontine, les sommes investies par ce dernier viennent « bonifier » le rendement technico-financier de la tontine au profit des « survivants » à l’échéance.

Un souscripteur peut parfaitement sécuriser son investissement face à son propre risque de décès en souscrivant l’assurance Décès PTIA proposée en option par Le Conservateur.

A l’échéance de la tontine, on « casse la tirelire », ce qui signifie que le capital constitué est partagé entre les survivant selon des règles définies par l’association prenant en compte à la fois le montant versé par chacun et la date d’investissement (à titre d’exemple, un adhérent ayant placé 10 000 € dans la tontine 20 années avant son échéance sera davantage pondéré qu’un autre ayant versé la même somme seulement 12 ans avant l’échéance).

Une des lectures de la tontine à prime unique réalisée par Good Value for Money est celle d’une forme de « gestion sous mandat à échéance » selon laquelle :

L’adhérent « donne les clés » de son épargne à un gestionnaire financier à qui il accorde totalement sa confiance.

L’unique objectif est la valorisation optimale de l’investissement à l’échéance contractuelle de la tontine, ce qui conduit à s’affranchir totalement de la notion de « performance annuelle ».

Principaux atouts de la Tontine à Prime Unique

Totale liberté d’investissement laissée au gérant de la tontine sur la période de placement, avec notamment une absence de publication de performance annuelle de la gestion financière. Possibilité, dans ce cadre, pour Le Conservateur d’optimiser la gestion financière selon son expérience, sa vision des marchés financiers et la nécessité de sécuriser progressivement les actifs de la tontine au fur et à mesure du rapprochement de la date d’échéance. Constat d’une surperformance financière obtenue historiquement par Le Conservateur dans ce cadre d’investissement.

Relative accessibilité de l’investissement dans une tontine à prime unique avec la possibilité de souscrire à une échéance déterminée à partir de 1 000 € de versement.

Possibilité pour l’épargnant de ventiler son placement entre différentes tontines et de planifier, de ce fait, des sorties de capitaux à des échéances prévues d’avance. Utilisation possible dans ce cadre de la tontine à prime unique comme outil de constitution d’un complément de retraite en prévoyant, par exemple, une sortie au 1er janvier de chaque année durant n années consécutives.

Non-assujettissement des sommes investies dans une tontine à l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) pour la quote-part des actifs de la tontine investie dans de l’immobilier, que ce soit en direct dans l’immobilier physique ou par le biais de supports de type SCI, SCPI ou OPCI.

Possibilité pour l’épargnant de procéder à une gestion de son patrimoine et de ses bénéficiaires par le biais à la fois :

de la clause bénéficiaire de la tontine d’une part, en cas de survie de l’adhérent au dénouement de la tontine,

de la clause bénéficiaire de l’assurance Décès PTIA éventuellement souscrite d’autre part, en cas de décès de l’adhérent avant l’échéance de la tontine.

Principaux inconvénients de la Tontine à Prime Unique

Impossibilité pour l’adhérent de récupérer (totalement ou partiellement) les sommes investies dans une tontine avant son échéance, ce qui :

permet au gérant financier de s’inscrire dans le temps sans devoir faire face à des sorties « inopinées » de capitaux nécessitant d’avoir toujours un volant de liquidités disponible,

requiert pour l’épargnant d’avoir de l’épargne liquide et de précaution par devers lui afin de faire face à ses dépenses et à ses besoins de trésorerie.

Prélèvement à la souscription de 18,50 % de frais au total sur le versement réalisé par l’adhérent sur sa tontine, en sachant toutefois :

qu’il s’agit de l’intégralité des frais qui seront prélevés sur le capital investi tout au long de la vie de la tontine dans lequel le client a investi,

qu’une comparaison avec un contrat multisupport pour lequel les frais de gestion sur unités de compte (UC) seraient de 0,90 % par an conduit à un total de frais équivalent sur une période de 20 années, sans prendre en compte les frais de gestion internes aux supports financiers (généralement de l’ordre de 1,80 % par an pour la partie fixe).

Risque pour l’adhérent d’un décès avant l’échéance de la tontine dans laquelle il a investi, les sommes versées étant alors réparties entre les « survivants » de la tontine à son échéance. Possibilité toutefois pour l’épargnant de souscrire l’assurance Décès PTIA proposée par Le Conservateur de manière concomitante avec son investissement dans la tontine.

Cyrille Chartier-Kastler

Fondateur de Good Value for Money

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à  contribuer à éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à  disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à l'intégralité des ressources GVfM.

Notre espace documentaire comprend des conseils pratiques, des tableaux comparatifs de rendement de fonds en euros et de conditions générales de contrats, l’accès aux newsletters envoyées régulièrement aux membres du club l'ayant demandé, un espace communautaire de partage d'informations.

je m’inscris dès maintenant Je me connecte