Article

Vision d'ensemble du contrat de Prévoyance Madelin

Achevé de rédiger le 20/11/2012

A quoi sert le contrat de prévoyance loi Madelin ?

Profession libérale, artisan, commerçant… Quel que soit leur statut les travailleurs indépendants disposent d’une protection sociale obligatoire souvent indigente. Qu’il s’agisse du capital versé en cas de décès mais aussi et surtout de la rente d’invalidité ou des indemnités journalières, le constat est identique.

Le contrat Madelin permet d’y remédier, le tout avec une fiscalité attractive.

C’est vous qui décidez de l’étendue de votre protection sociale complémentaire et des sommes qui seront versées en cas :

de décès,

d’invalidité,

ou d’arrêt de travail,

dans la limite de certains plafonds, bien sûr.

Il permet à la fois de protéger votre famille en cas de pépin, mais aussi d’assurer la pérennité de votre entreprise.

Faut-il nécessairement souscrire un contrat de prévoyance Madelin ?

C’est important et absolument nécessaire, si l’arrêt de travail du travailleur indépendant met en péril son entreprise.

Imaginons un artisan boucher par exemple. En cas de maladie, il faut payer quelqu’un pour le remplacer, pour éviter que ces clients n’aillent voir ailleurs et surtout pour écouler les stocks de viande des réserves. Toutes les professions indépendantes qui ont un commerce ou des clients à satisfaire quotidiennement ont intérêt à souscrire un contrat, ne serait-ce que pour éviter de rompre le contrat de confiance qu’ils ont avec leur clientèle.

C’est encore plus vrai bien sûr, quand les deux membres du foyer travaillent dans le même commerce ou dans la même entreprise, ne serait-ce, en cas d’arrêt de travail de l’un, de ne pas obliger l’autre à baisser de rideau en le privant ainsi de sa propre rémunération.

Le contrat Madelin de prévoyance est également important, si le travailleur indépendant est celui qui pourvoit le plus, financièrement, à l’entretien du foyer. En cas de problème, les comptes de la famille peuvent s’en ressentir.

Dans toutes ces situations, la souscription d’un contrat prévoyance Madelin est vivement recommandée, libre à chacun ensuite de choisir le niveau de la protection qu’il désire.

Dans certaines situations, en revanche, il sera inutile. C’est le cas :

si la cessation pendant quelques semaines de l’activité en cas de maladie n’affecte pas fondamentalement la marche des affaires,

et si le travailleur indépendant ne représente que le salaire d’appoint dans le couple, à savoir celui qui participe le plus modestement aux charges financières du foyer.

Le conseil de GVfM

Pour savoir s’il est important ou pas de souscrire un contrat, il faut donc vous poser deux questions :

celle de la poursuite de la bonne marche de votre entreprise en cas d’arrêt de travail,

et celle de la manière dont votre foyer peut financièrement y faire face.

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à  contribuer à éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à  disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à l'intégralité des ressources GVfM.

Notre espace documentaire comprend des conseils pratiques, des tableaux comparatifs de rendement de fonds en euros et de conditions générales de contrats, l’accès aux newsletters envoyées régulièrement aux membres du club l'ayant demandé, un espace communautaire de partage d'informations.

je m’inscris dès maintenant Je me connecte