Article

Le taux du Livret A

Achevé de rédiger le 01/08/2017

Définition

Le Livret A est le principal compte d’épargne réglementé et défiscalisé en France.

Son taux est calculé par la Banque de France et fixé réglementairement deux fois par an, au 1er février et au 1er août. Il conditionne la rémunération des autres livrets d’épargne réglementée :

Livret d’Epargne Populaire (LEP),

Livret de Développement Durable (LDD),

Compte Epargne Logement (CEL),

Livret Bleu,

Livret Jeune.

Depuis le 1er juillet 2004, le taux du Livret A résulte « théoriquement » de l’application d’une formule de calcul automatique, établie à partir des taux d’intérêt à court terme et du taux d’inflation hors tabac. Les données retenues correspondent à celles du dernier mois pour lequel elles sont connues.

En vertu de la formule, révisée le 1er février 2008, le taux du Livret A correspond au chiffre le plus élevé entre :

la moyenne arithmétique entre :

d’une part, la moitié de la somme de la moyenne mensuelle de l’Euribor 3 mois et de la moyenne mensuelle de l’Eonia (exprimées avec 2 décimales),

d’autre part, l’inflation en France mesurée par la variation sur les 12 derniers mois connus de l’indice INSEE des prix à la consommation de l’ensemble des ménages hors tabac (exprimé avec 1 décimale).

l’inflation (calculée de la même façon), majorée d’un quart de point.

Le taux d’inflation majoré d’un quart de point (soit 0,25 %) est donc censé constituer un taux de rémunération plancher pour le Livret A.

Bilan 2017

A la veille des élections présidentielles et législatives, le Gouvernement a décidé de ne pas toucher au taux du Livret A au 1er février 2017 et de le maintenir en conséquence à 0,75 %.

En juillet 2017, le Gouvernement Macron / Philippe a également décidé d’un statu-quo concernant la rémunération du Livret A, la dynamique d’inflation annuelle étant de 0,70 % en juin 2017. Une hausse aurait été théoriquement possible en montant le taux à 1,00 %, mais elle aurait été contradictoire avec la persistance de taux d’intérêts très bas, avec un Euribor 3 mois à - 0,33 % au 10 juillet 2017.

Bilan 2016

En raison du maintien d’un très faible niveau d’inflation d’une part et de taux d’intérêts historiquement bas d’autre part, le Gouvernement a décidé de maintenir le taux du Livret A à 0,75 %.

Pour des raisons politiques, il a été décidé de ne pas baisser le taux du Livret A au cours de l’exercice, alors que cela aurait été possible.

Bilan 2015

Au regard à la fois de la faiblesse de l’inflation (proche de 0,0 %) et des taux d’intérêts à court terme, le Gouvernement a logiquement décidé d’une baisse du taux du Livret A au 1er août 2015.

Notons toutefois que la baisse n’a été que de - 0,25 %, le taux du Livret A passant à 0,75 % au 1er août 2015.

Bilan 2014

Le Gouvernement Ayrault / Hollande a décidé de maintenir le taux du Livret A à 1,25 % au 1er février 2014, en dépit d’une inflation de seulement 0,90 % en 2013.

Au 1er août 2014, le Gouvernement Valls / Hollande a logiquement abaissé la rémunération du Livret A à 1,00 %.

Bilan 2013

Le Gouvernement Ayrault / Hollande a décidé une baisse du taux du Livret A de 2,25 % à 1,75 % au 1er février 2013.

Le faible niveau prévisionnel de l’inflation pour 2013 (estimation révisée à 1,1 %) combiné avec un taux de refinancement de la BCE situé à 0,50 % ont conduit le Gouvernement à opter pour une nouvelle baisse du taux du Livret A au 1er août 2013 en situant sa rémunération à 1,25 %.

Bilan 2012

Invoquant des « circonstances exceptionnelles », le Gouvernement Fillon / Sarkozy a refusé en janvier 2012 de relever la rémunération du Livret A au 1er février 2012.

En vertu de l’application de la formule de calcul, le taux du Livret A aurait du passer à 2,75 %, du fait d’une inflation hors tabac maintenue à son plus haut niveau depuis trois ans (2,40 % en décembre en glissement annuel, source INSEE).

Le Gouvernement Fillon / Sarkozy a alors justifié sa décision par une anticipation d’une baisse de l’indice des prix à la consommation hors tabac pour 2012 et par la volonté d’éviter « la politique du yo-yo » quant à la rémunération du Livret A.

Suite à sa nomination, le Gouvernement Ayrault / Hollande a confirmé en juillet 2012 une politique de maintien d’un taux de 2,25 % au 1er août 2012, donc l’absence de hausse de la rémunération du Livret A.

La présente documentation est la propriété exclusive de GVfM. Elle a pour objectif d'aider l'internaute dans sa compréhension des offres et des mécanismes de l'assurance, ainsi qu'à  contribuer à éclairer dans sa démarche de choix. Toute reproduction, représentation, diffusion ou rediffusion, en tout ou partie, du contenu du site sur quelque support ou par tout procédé que ce soit (notamment par voie de caching, framing) de même que toute vente, revente, retransmission ou mise à  disposition de tiers de quelque manière que ce soit sont interdites. Le non-respect de cette interdiction constitue une contrefaçon susceptible d'engager la responsabilité civile et pénale du contrefacteur.

Inscrivez-vous gratuitement pour accéder à l'intégralité des ressources GVfM.

Notre espace documentaire comprend des conseils pratiques, des tableaux comparatifs de rendement de fonds en euros et de conditions générales de contrats, l’accès aux newsletters envoyées régulièrement aux membres du club l'ayant demandé, un espace communautaire de partage d'informations.

je m’inscris dès maintenant Je me connecte